Platform Leaders, le rassemblement virtuel d’avril 2021, a démontré une fois de plus l’intérêt international pour les plateformes digitales et l’enthousiasme pour la conversation.

Comme pour la première conférence Platform Leaders, cet événement a créé un forum de dialogue interdisciplinaire, non seulement entre les conférenciers et les panélistes, mais aussi avec une communauté plus large de praticiens, d’universitaires et de décideurs. Les participants se sont connectés du monde entier, représentant plus de 50 pays. Dans le chat en ligne, des contributions ont afflué de Madrid, Singapour, Londres, Zurich, Montréal, Dubaï, Dublin, Oslo et Chennai.

En première ligne des plateformes numériques

Les plateformes sont là pour durer

Dans son allocution de clôture, Benoit Reillier (Co-fondateur et PDG, Launchworks & Co) a souligné les similitudes entre l’essor actuel des plateformes et l’histoire de l’industrie des télécommunications. Il a également rappelé à quel point les plateformes sont importantes pour notre société et notre économie mondiales, comme en témoignent les riches discussions tout au long de la conférence.

 

Construire un avenir durable

Niklas Östberg (co-fondateur et PDG, Delivery Hero) a rejoint Laure Claire Reillier (co-fondatrice et COO, Launchworks & Co) pour une conversation sur l’enjeu central d’atteindre l’échelle et la pression qu’il représente, puisque des plateformes comme Delivery Hero ne fonctionnent qu’avec une masse critique de contributeurs de plateforme. Il nous a donné un aperçu des nuits blanches qui ont accompagné les premiers jours de Delivery Hero et a expliqué comment la pandémie de COVID-19 a affecté l’activité différemment selon les marchés. Alors que l’entreprise célèbre son 10e anniversaire, Niklas a des projets ambitieux pour l’avenir, comme le résume cet article.

 

Concevoir une réglementation de plateforme à l’épreuve du temps

Le panel sur la réglementation a été lancé par Max Beverton-Palmer (directeur, Internet Policy Unit, Tony Blair Institute), partageant de nouvelles recherches sur les perceptions publiques de la réglementation. Nous avons entendu Stéphanie Yon-Courtin (député européen) sur les deux récentes propositions législatives de la Commission européenne, la loi sur les marchés numériques et la loi sur les services numériques, qui, selon elle, sont le résultat d’années d’expérience et d’apprentissages tirés d’affaires antitrust. Annabelle Gawer (Professeur titulaire en économie numérique, Université de Surrey) a partagé ses recherches qui résument les effets sociaux et organisationnels des plateformes. Et nous avons entendu Oliver Bethell (Responsable Concurrence EMEA, Google) partager ses réflexions sur l’opportunité que représente la réglementation pour permettre aux entreprises de prendre des décisions meilleures et plus rapides. Ce panel a montré que la conversation entre les régulateurs et le secteur de la big tech n’est pas aussi antagoniste qu’on pourrait l’imaginer. La mise en place des nouveaux paquets réglementaires proposés par la Commission (DSA et DMA) sera essentielle pour libérer davantage le potentiel de l’économie des plateformes au profit de tous. Nous avons résumé les principales idées de cet article.

 

Investir dans les futurs professionnels des plateforms

Peter C. Evans (associé directeur, Platform Strategy Institute) a lancé le panel sur les talents, en soulignant le besoin croissant de talents et de compétences sur les plateformes dans le monde et dans les organisations. Olivier Van Calster (GM & VP, Europe, StockX) a partagé sa vaste expérience des plateformes, et a insisté sur l’importance d’un état d’esprit « Digital Plus » ainsi que le besoin d’empathie avec les parties prenantes de l’écosystème, comme compétences clés pour les dirigeants de plateformes. Veena Marr (Consultant, Russell Reynolds) a partagé des conseils précis et exploitables sur la meilleure façon pour les entreprises de trouver des talents possédant un tel état d’esprit Digital Plus. Annemie Ress (MD & COO innogy Innovation Hub, Fondatrice PurpleBeach) et ancienne responsable RH mondiale chez eBay/Paypal & Skype) a magistralement animé ce panel et nous a rappelé qu’au-delà des compétences clefs sur les plateformes, les entreprises recrutent également en fonction de l’adéquation et que les plateformes ont donc besoin d’assurer l’alignement culturel avec leurs recrues. Ce panel a également suscité un échange animé dans le chat en ligne sur le besoin croissant de formation aux plateformes pour favoriser les nouveaux talents, et l’opportunité que cela représente pour les institutions et les recruteurs. Ce billet résume la discussion.

 

Pour rejoindre la communauté Platform Leaders

Pour participer aux futurs débats qui façonnent l’avenir des plateformes digitales, rejoignez dès aujourd’hui la communauté Platform Leaders .

 


Also published on Medium.

Share this page

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières informations et des perspectives uniques sur le monde des plateformes

S'abonner